godaddy analytics

Minotaure

VN:F [1.9.22_1171]
Gameplay
Graphisme
Durée de vie
Bande son
Note globale
Votes : 0 Note : 0.0

Les jeux présents sur notre site nécessitent Adobe Flash Player pour fonctionner.
Vous devriez mettre a jour votre navigateur.

DESCRIPTION DU JEU :
Découvre ce labyrinthe et retrouve la sortie. Ramasse des torches, les clés, les armures et les épées afin de te protéger des obstacles et pièges placés. Élimine le minotaure quand tu le vois et déplace toi vers le passage qui t'ouvrira la porte du prochain niveau. Amuse-toi bien!

Plus de jeux gratuits


Commentaires

Une réponse à “Minotaure”

  1. Marce dit :

    > Pierre Lambert : Je note un autre euphe9misme aujourd’hui dans la psesre : on ne dit plus re9union d’ivrognes mais ape9ro ge9ant. Heu Tout buveur d’ape9ro n’est pas un ivrogne (pas meame en puissance ). Ne me faites pas croire que vous conside9rez comme un groupe d’ivrognes toute table9e d’amis de9gustant un pastis sur le Vieux Port ?Contrairement e0 vous, je trouve cette appellation parfaitement pre9cise. On ne peut pas vraiment parler de feate (meame si cela s’en rapproche : regroupement joyeux de nombreuses personnes qui ne se connaissent pas, pour se de9tendre) car il n’y a pas d’autre animation que le fait de siroter quelques verres. On ne peut pas parler de beuverie car tout le monde ne s’imbibe pas plus que de raison (certains viennent simplement boire un verre et rencontrer d’autres personnes et la tre8s grande majorite9 des participants rentrent chez eux en marchant droit). On ne peut pas parler de rencontre car il y a quand meame un peu trop d’alcool pour e7a.On est bien dans la logique exacte de l’ape9ro : on se pose, on boit quelques verres (et certains en boivent quelques-uns de trop : comme dans tout ape9ro, he9las), on cause avec les gens qu’on connaeet mais on rencontre aussi des gens qu’on ne connaeet pas encore. Il y a un esprit festif mais sans le boucan infe2me des rave-parties ni l’ecstasy meurtrie8re ; il y a une part de de9tente collective et de papotage mais avec plus de monde que dans un ape9ro en terrasse d’un bar. C’est donc un ape9ro ge9ant. Rien e0 redire.Par ailleurs, sur le fond, je trouve que cette nouvelle fae7on de se retrouver par appels anonymes est un se9rieux progre8s par rapport aux rave-parties (qui utilisaient le meame ressort et la meame symbolique). Dans les raves, la drogue inge9re9e e9tait un cran au-dessus en termes de dangerosite9, le territoire de9grade9 e9tait un champ qui e9tait durablement bousille9 (une ville est beaucoup plus simple e0 remettre en e9tat, c’est l’avantage paradoxal du be9ton et du bitume), et les jeunes n’avaient meame pas vraiment l’occasion de faire acte de sociabilisation tant le boucan rendait impossible la moindre discussion ou le moindre e9change autre que purement visce9ral (non, je n’ai pas e9crit bestial meame si j’ai e9te9 tente9 ). Ici, comme dans les raves, il y a ce jeu de l’appel anonyme et du regroupement plus ou moins spontane9 , mais au moins les gens se parlent, s’e9coutent (un peu), il y a de vraies rencontres entre eatres humains entiers et la plupart des participants rentrent sans aucun de9ge2t physiologique (ni auditif, ni dfb e0 la drogue puisque la plupart boivent raisonnablement). Je pre9fe8re une feate sans exce8s de boisson, mais ces ape9ros ge9ants sont quand meame un progre8s.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *